Open post

Newsletter – Patrizia Ciofi, Victorien Vanoosten et Ensemble Symphonique Neuchâtel

Concert événement le 31 mars à 19h30 avec Patrizia Ciofi, Victorien Vanoosten et l’Ensemble Symphonique Neuchâtel ESN.

Chères et Chers abonnés, Cher public, Chères et Chers partenaires, Chères et Chers représentants des médias,

Nous avons l’immense plaisir de vous proposer un concert qui s’annonce en tout point brillant avec la présence de l’une des plus grandes dames de la scène lyrique de ces vingt dernières années. Ce concert est aussi le point de départ d’une nouvelle collaboration avec l’orchestre de notre canton, avec lequel la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds organisera un concert par saison à la Salle de musique, notre si cher outil de travail à l’acoustique légendaire. Un moment précieux, avec certains des plus beaux airs du répertoire belcantiste italien et quelques-unes des plus belles mélodies françaises, que nous avons hâte de partager avec vous. Lire l’article dans Scènes magazine ICI.
 
Le Belcanto n’est pas seulement du « beau chant ». Il s’agit plutôt d’un style vocal qui privilégie les grandes lignes mélodiques, un contrôle parfait du souffle, l’art du legato et une technique qui permet de varier la dynamique sur une seule note (messa di voce). Rossini, Bellini et Donizetti furent les acteurs principaux de la dernière floraison de ce style. Si Verdi en a gardé bien des éléments, le « Verismo », avec Puccini, Mascagni et Leoncavallo entre autres, s’en sont distanciés. Au XIXe siècle – et jusqu’avant la Première Guerre mondiale – les concerts «classiques» comportaient très souvent un mélange de pièces symphoniques, chambristes et lyriques. Ensuite, la formule Ouverture – Concerto – Symphonie prit de plus en plus d’importance. Quant aux récitals d’extraits d’opéras, ils devinrent plus rares et eurent en général le caractère de soirées de gala pour une occasion spéciale, tel le récital d’adieu de la légendaire soprano Dame Nellie Melba (le 8 juin 1926 à Covent Garden).
 
Originaire de Toscane, Patrizia Ciofi est unanimement reconnue comme l’une des sopranos les plus en vue de sa génération. Sa carrière internationale la mène sur les plus grandes scènes du monde sous la direction des meilleurs chefs. C’est une très grande chance de pouvoir l’accueillir à la Salle de musique le 31 mars. Patrizia Ciofi donnera par ailleurs une masterclasse aux élèves du Conservatoire de musique neuchâtelois CMNE le 1er avril. Celle-ci est ouverte au public !
 
Victorien Vanoosten mène une double activité de chef d’orchestre et de pianiste. Très remarqué par Daniel Barenboim, il a été son assistant principal à la Staatsoper de Berlin où il dirige de nombreux spectacles. Auparavant chef associé de Lawrence Foster, il remplace plusieurs chefs au pied levé et rencontre un vif succès public et critique. Il est à la tête de l’Ensemble Symphonique Neuchâtel, notre nouveau partenaire, depuis 2019.
 
C’est avec un plaisir particulier que nous saluons l’initiative de l’ESN et de Patrizia Ciofi de rendre possible un voyage dans le monde du belcanto et de la tradition vocale française! Rendez-vous à la Salle de musique le jeudi 31 mars à 19h30.

Programme du jeudi 31 mars 2022, 19h30

Introduction de François Lilienfeld à 18h45

PATRIZIA CIOFI soprano

ENSEMBLE SYMPHONIQUE NEUCHÂTEL

VICTORIEN VANOOSTEN direction

GIOACHINO ROSSINI 1792-1868

La Gazza Ladra (La Pie voleuse) – Ouverture

GUSTAVE CHARPENTIER 1860-1956

Louise – Depuis le jour

GIACOMO PUCCINI 1858-1924

Edgar – Prélude Acte IV

GIUSEPPE VERDI 1813-1901

Rigoletto – Caro Nome

CHARLES GOUNOD 1818-1893

Faust – Ballet n°1 et n°5 Roméo & Juliette – Je veux vivre

JULES MASSENET 1842-1912

Thaïs – Méditation Manon – Allons il le faut… Adieu notre petite table

GIOACHINO ROSSINI 1792-1868

Il signor Bruschino – ouverture

GAETANO DONIZETTI 1797-1848

Anna Bolena – Piangete Voi

GIUSEPPE VERDI 1813-1901

La Traviata – Prélude acte I  – È strano… Sempre libera

  Le programme détaillé du concert peut être consulté ICI.
Vous pouvez acheter vos places pour ce concert en cliquant 
ICI.

Ce concert se fera avec entracte. Le foyer est ouvert avant et après le concert ainsi qu’à la pause.

Merci à nos partenaires culturels le CMNE, le Centre de culture ABC, le Club 44 et le TPR, ainsi que nos partenaires médias RTS CultureArcInfo, Kultur-Tipp et Resmusica pour leur collaboration.

Nous tenons aussi à remercier de tout cœur nos abonnés et nos membres ainsi que nos partenaires institutionnels et privés pour leur précieux soutien et leur fidélité. Page partenaires

Retrouvez toutes les informations détaillées sur la saison 2021-2022 dans nos divers documents à télécharger.

Télécharger le dossier de presse complet
Télécharger le programme général
Télécharger l’affiche de saison
Tous les concerts de la saison 2021-2022 avec liens vers la billetterie
Revue de presse ICI

Des tarifs préférentiels s’appliquent ! Cf. musiquecdf.ch

BILLETS JEUNES :
Places à CHF 10.- pour les enfants (moins de 16 ans) acccompagnant leur(s) parent(s).
Places à 10.- pour les étudiants et les moins de 16 ans.

L’AG culturel est valable.

Les étudiants préprofessionnels du CMNE bénéficient de la gratuité de tous les concerts. 

Nous nous réjouissons de vous retrouver à la Salle de musique !

Alexandra Egli
Pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds

Photo affiche : © Philippe Christin, Germain Verhille & A-L Lechat
Photo graphisme de saison : © Xavier Voirol
Graphisme pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds : Nathan Jucker

Les Passions de l’Âme et Solomon’s Knot le 24 mars à 19h30 – Newsletter

Chères et Chers abonnés, Cher public, Chères et Chers partenaires, Chères et Chers représentants des médias,

Telemann, grand ami de Bach, a laissé à la postérité un nombre énorme de compositions en tous genres. Il fut entre autres directeur musical des villes de Francfort (de 1712 à 1721) et de Hambourg (de 1721 jusqu’à sa mort). Une grande partie de ses œuvres mérite encore d’être découverte; démonstration avec ce concert inédit.

Quatre pièces vocales spirituelles sont au programme de ce concert. Il s’agit principalement d’œuvres tardives de Georg Philipp Telemann qui ont été écrites pour les cultes des grandes églises de Hambourg. Deux d’entre elles étaient déjà jouées du vivant de Telemann. La célèbre Donner-Ode (L’Ode au tonnerre), qui doit son nom au duo de basses tonitruant « Er donnert », était même l’une des compositions les plus connues de Telemann de l’époque.

Venez écouter ces œuvres extrêmement rares et magnifiques, merveilleusement bien interprétées par l’ensemble bernois spécialiste du répertoire de musique ancienne Les Passions de l’Âme sous la direction de sa cheffe dynamique et enthousiasmante Mereth Lüthi et le chœur anglais Solomon’s Knot placé sous la direction de Jonathan Sells. Un moment exquis d’une grande virtuosité et follement vivifiant à ne pas manquer à la Salle de musique le jeudi 24 mars à 19h30

Depuis 2008, Les Passions de l’Âme, l’orchestre de musique ancienne de Berne, sous la direction artistique de la violoniste Meret Lüthi, propose une écoute renouvelée. Avec son incomparable « feu sacré » et sa hardiesse à prendre des risques, l’orchestre international transporte des trésors historiques vers le présent et dévoile au public l’éclat authentique des années auxquelles ils ont été composés. Les concerts et enregistrements de l’ensemble font régulièrement l’objet de critiques euphoriques dans la presse internationale (Diapason d’or, Supersonic Award et OPUS KLASSIK).

La violoniste bernoise Meret Lüthi, inspirante et charismatique, possède le don d’envoûter musicalement et verbalement ses collègues musiciens.nes et le public. Depuis 2008, en tant que directrice artistique, dramaturge et premier violon solo, elle applique sa signature caractéristique aux destinées de l’Orchestre de musique ancienne de Berne, Les Passions de l’Âme. Elle enseigne le violon baroque et la pratique d’interprétation historiquement informée à la Haute école des arts de Berne. En 2017, elle a reçu le Prix de musique du canton de Berne et en 2020 le Prix de la culture de la Fondation Bürgi-Willert. Elle a obtenu un Diapason d’or en 2013 et 2017 ainsi qu’un OPUS KLASSIK et Premio Abbiati en 2020.

Le collectif Solomon’s Knot a été fondé à Londres en 2008, déterminé à communiquer le plus directement possible toute la puissance de la musique des XVIIe et XVIIIe siècles. Solomon’s Knot a commencé il y a une dizaine d’années en se promettant de ne jamais perdre le plaisir de se produire en concert, de dépoussiérer la musique ancienne et de briser les barrières de la musique classique. Son approche flexible lui permet d’explorer un large éventail de répertoires, en particulier la musique écrite avant 1800. Solomon’s Knot est en résidence à la Wigmore Hall durant la saison 2021-2022.

Le baryton britannique Jonathan Sells, est né en 1982 à Londres et réside à Berne. Après avoir étudié la musique et la musicologie à l’université de Cambridge, et le chant et l’opéra à la Guildhall School (GSMD) de Londres, Jonathan Sells a fréquenté l’International Opera Studio de Zürich. Pendant son séjour à Zürich, il a reçu la médaille de bronze Gottlob Frick, qui a suivi la victoire au Rose Bowl (Gold Medal competition) et le prix du récital au Wigmore Hall du GSMD. Jonathan Sells a régulièrement chanté pour Sir John Eliot Gardiner, avec les English Baroque Soloists, le London Symphony Orchestra et l’orchestre de la Tonhalle à la Philharmonie de Berlin, parmi d’autres.

Programme du jeudi 24 mars 2022, 19h30

GEORG PHILIPP TELEMANN 1681-1767

Donnerode (Ode au tonnerre): Wie ist dein Name so gross (sur un texte de Johann Andreas Cramer) TVWV 6:3a

Wie lieblich sind auf den Bergen TVWV 3:61b

Donnerode: Mein Herz ist voll vom Geiste Gottes (sur un texte de Johann Andreas Cramer) TVWV 6:3b

Dich rühmen die Welten (sur un texte de Johann Joachim Eschenburg) TVWV 1:329

Distribution:

Zoë Brookshaw soprano, Hilary Cronin soprano, Kate Symonds-Joy alto, Michał Czerniawski alto, Thomas Herford ténor, Andrew Tortise ténor, Alex Ashworth basse et Jonathan Sells basse & direction.

Violon I: Meret Lüthi (direction), Rachel Stroud, Jonas Krebs et Germán Echeverri

Violon II: Sabine Stoffer, Stéphanie Erös et Oriana Kriszten

Alto: Sara Gómez et Emma v. Schoonhoven

Violoncelle: Alexandre Foster et Linda Mantcheva

Violone: Love Persson

Clavecin et orgue: Ieva Saliete

Luth: Julian Behr

Flûte I: Anne Parisot

Flûte II: Rebekka Brunner

Hautbois I: Shai Kribus 

Hautbois II: Gustav Friedrichsohn

Basson: Inga Maria Klaucke

Cor: Christian Holenstein

Trompette I: Martin Sillaber

Trompette II: Thomas Steinbrucker

Trompette III: Gerd Bachmann

Timbales: Charlie Fischer

Le programme détaillé du concert peut être consulté ICI.
Vous pouvez acheter vos places pour ce concert en cliquant 
ICI.

Focus « Wie lieblich sind auf den Bergen die Fusse der Boten » :

L’investiture d’un prédicateur, « l’instructeur » spirituel d’une communauté, était un acte politique important. Les cultes d’investiture « extraordinaires » étaient spécialement commandés et se déroulaient durant la semaine. Seules quelques-unes des nombreuses compositions de Telemann écrites pour ces occasions ont été conservées. Nous entendrons pour la première fois une musique créée en 1754 pour l’investiture de Joachim Lütkens (environ 1718-1763) comme prédicateur de la paroisse de Steinbe(c)k près de Hambourg. Le culte d’investiture est caractérisé par une musique d’église en deux parties, souvent composée spécialement pour une telle occasion. Dans le cas présent, il n’existe que la seconde partie, intitulée « Wie lieblich sind auf den Bergen die Fusse der Boten », jouée après l’investiture du nouveau prédicateur « au terme » du culte. Un chant liturgique à plusieurs voix était de coutume, avec lequel le Saint-Esprit était invoqué avant l’acte d’investiture : « Veni sancte spiritus ». On entendra également, pour la première fois, cette œuvre composée par Telemann en 1739 – la partie d’orgue obligée de Telemann, la seule connue à ce jour, dans le mouvement du milieu est remarquable. 

Ce concert se fera avec entracte. Le foyer est ouvert avant et après le concert ainsi qu’à la pause.

Merci à nos partenaires culturels le CMNE, le Centre de culture ABC, le Club 44 et le TPR, ainsi que nos partenaires médias RTS Culture, ArcInfo, Kultur-Tipp et Resmusica pour leur collaboration.

Nous tenons aussi à remercier de tout cœur nos abonnés et nos membres ainsi que nos partenaires institutionnels et privés pour leur précieux soutien et leur fidélité. Page partenaires

Retrouvez toutes les informations détaillées sur la saison 2021-2022 dans nos divers documents à télécharger.

Télécharger le dossier de presse complet
Télécharger le programme général
Télécharger l’affiche de saison
Tous les concerts de la saison 2021-2022 avec liens vers la billetterie
Revue de presse ICI

Des tarifs préférentiels s’appliquent ! Cf. musiquecdf.ch

BILLETS JEUNES :
Places à CHF 10.- pour les enfants (moins de 16 ans) acccompagnant leur(s) parent(s).
Places à 10.- pour les étudiants et les moins de 16 ans.

L’AG culturel est valable.

Les étudiants préprofessionnels du CMNE bénéficient de la gratuité de tous les concerts. 

Nous nous réjouissons de vous retrouver à la Salle de musique !

Alexandra Egli
Pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds

Photo affiche : © Gerard Collett, Guillaume Perret et Jonathan Sells
Photo graphisme de saison : © Xavier Voirol
Graphisme pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds : Nathan Jucker

Martin James Bartlett dimanche 20 mars 2021, 17h – Newsletter

Chères et Chers abonnés, Cher public, Chères et Chers partenaires, Chères et Chers représentants des médias,

Après une toute récente tournée aux Etats-Unis où il a fait ses début et une série de concerts avec le London Philharmonic Orchestra, Martin James Bartlett, star montante du piano, fera escale à la Salle Faller du Conservatoire de musqiue neuchâtelois, site de La-Chaux-de-Fonds, le dimanche 20 mars à 17h ! (cf. plus bas). Le jeune pianiste anglais aurait dû donner ce concert en novembre 2020, nous nous réjouissons donc tout partoculièrement d’avoir pu le reprogrammer et ce malgré son agenda de concerts très dense.

À 25 ans, Martin James Bartlett, artiste exclusif chez Warner Classics, possède une grande maturité et une élégance inouïe pour son âge. Finaliste du concours Van Cliburn, tenant du titre BBC Young Musician of the Year et récent 1er Prix du Cleveland international Virtualoso competition, Martin James Bartlett a une belle carrière devant lui. Martin James Bartlett vient de faire ses débuts (en février et début mars) à New York dans la Young Concert Artists Series. Il a également donné des récitals en Arizona, au Missouri et à Washington DC.
Son CD avec le London Philharmonic Orchestra et Joshua Weilerstein est paru la semaine dernière chez Warner Classics (présentation plus bas). Certaines pièces de ce CD font d’ailleurs partie du programme présenté à la Salle Faller du CMNE, site de La Chaux-de-Fonds. 

Nous attirons votre attention sur le fait que Martin James Bartlett a souhaité adapter son programme à celui de sa tournée (vous avez reçu un programme papier différent). Le programme final comporte aussi davantage de pièces et montre toute l’étendue du talent du jeune pianiste. “…un programme varié montrant les multiples facettes d’un talent qui a déjà atteint une maturité et une maîtrise redoutables.” Bachtrack
 

Nouveau programme du dimanche 20 mars 2022, 17h
 

JOHANN SEBASTIAN BACH 1685-1750

Ich ruf zu dir, Herr Jesus Christ, BWV 639 (arr. Busoni)

Jesus bleibet meine Freude (arr. Hess)

JEAN-PHILIPPE RAMEAU 1683-1764

Suite en la mineur (RCT 5): Gavotte et six doubles

JOSEPH HAYDN 1732-1809

Sonate no. 31 en la bémol majeur – Hob XVI-46

ROBERT SCHUMANN 1810-1856 / FRANZ LISZT 1811-1886

Widmung

RICHARD WAGNER 1813-1883 / FRANZ LISZT 1811-1886

Tristan und Isolde

JULIA ANDERSON 1967-

Sensation: She Hears

SERGUEÏ RACHMANINOV 1873-1943

arr. EARL WILD 1915-2010

Where Beauty Dwells op. 21 n° 7

Vocalise op, 34, no. 14

MAURICE RAVEL 1875-1937

La Valse M. 72
 

Ce programme est une exploration de nombreuses facettes de la littérature pianistique, y compris des œuvres inspirées du ballet et de l’opéra. À commencer par la littérature baroque et française, riche de motifs dansants et d’élégance, pour aboutir à un tout autre genre de musique française: la transcription monumentale et tourbillonnante de La Valse de Ravel. Entre les deux, le pianiste explore notamment les magnifiques transcriptions de Franz Liszt et Earl Wild.

Le programme détaillé (mais non exhaustif) du concert peut être consulté ICI.
Vous pouvez acheter vos places pour ce concert en cliquant 
ICI.

Focus Martin James Bartlett :

En 2015, à l’occasion de sa première participation aux BBC Proms, il a interprété la Rhapsody in Blue de Gershwin avec l’Orchestre philharmonique royal. À la demande de la BBC, il a en outre participé, aux côtés de vingt-six autres artistes internationaux – parmi lesquels Elton John et Stevie Wonder -, à l’enregistrement d’une reprise du célèbre God Only Knows des Beach Boys. En 2016, il s’est produit dans la cathédrale Saint-Paul de Londres, à la faveur des célébrations du 90ème anniversaire de la reine Élisabeth II, retransmises en direct sur la chaîne BBC One.
Il a par ailleurs collaboré avec l’Orchestre symphonique de la BBC, le BBC Concert Orchestra, l’Orchestre symphonique de Bournemouth et l’Orchestre de chambre de l’Union Européenne et a donné des concerts sur les scènes londoniennes les plus prestigieuses – Royal Albert Hall, Barbican Centre, Queen Elizabeth Hall, Wigmore Hall, Cadogan Hall, Steinway Hall… -, mais aussi en France, à Monaco, en Italie, en Russie et en Serbie.
Durant la saison, il a été invité à la Wigmore Hall et au Belfast International Arts Festival, au Concertgebouw, à la Salle Cortot, à l’Elbphilharmonie, au Wiener Konzerthaus et au Muziekcentrum De Bijloke Gent. Bartlett est également invité à jouer avec le BBC National Orchestra of Wales, et pour ses débuts avec le NDR Radiophilharmonie Hannover et le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra. Martin James Bartlett vient de recevoir le 1er prix du premier concours international Virtualoso de Cleveland.

Focus CD Rhapsody: Rachmaninov, Gershwin avec le London Philharmonic Orchestra et Joshua Weilerstein (Warner Classics) :
«Tout fonctionne pour illuminer la musique», écrivait The Times au sujet de Love and Death, le premier CD de Martin James Bartlett chez Warner Classics. Le jeune pianiste britannique a enregistré deux célèbres rhapsodies pour piano et orchestre, toutes deux de la période «art déco» du XXe siècle: la Rhapsodie en bleu de Gershwin et la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov. Ses partenaires sont le London Philharmonic Orchestra et le chef d’orchestre Joshua Weilerstein. L’album est complété par sept pièces plus courtes de Gershwin et Rachmaninov pour piano solo, écrites par les compositeurs eux-mêmes ou arrangées par le virtuose américain Earl Wild.

Levée des mesures :
Il n’est plus nécessaire de posséder de certificat COVID ni de porter de masque lors de nos concerts. Vous êtes bien sur libres de choisir si vous souhaitez continuez à porter un masque. Du gel désinfectant et des masques resteront à votre disposition.Il n’est désormais plus nécessaire de posséder un certificat COVID ni de porter un masque lors de nos concerts. Dès lors, il n’y aura plus de contrôle de certificat à l’entrée des bâtiments.

Merci à nos partenaires culturels le CMNE, le Centre de culture ABC, le Club 44 et le TPR, ainsi que nos partenaires médias RTS CultureArcInfo, Kultur-Tipp et Resmusica pour leur collaboration.

Nous tenons aussi à remercier de tout cœur nos abonnés et nos membres ainsi que nos partenaires institutionnels et privés pour leur précieux soutien et leur fidélité. Page partenaires

Retrouvez toutes les informations détaillées sur la saison 2021-2022 dans nos divers documents à télécharger.

Télécharger le dossier de presse complet
Télécharger le programme général
Télécharger l’affiche de saison
Tous les concerts de la saison 2021-2022 avec liens vers la billetterie
Revue de presse ICI

Des tarifs préférentiels s’appliquent ! Cf. musiquecdf.ch

BILLETS JEUNES :
Places à CHF 10.- pour les enfants (moins de 16 ans) acccompagnant leur(s) parent(s).
Places à 10.- pour les étudiants et les moins de 16 ans.

L’AG culturel est valable.

Les étudiants préprofessionnels du CMNE bénéficient de la gratuité de tous les concerts. 

Nous nous réjouissons de vous retrouver à la Salle Faller !

Pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds
Alexandra Egli

Photo affiche : © Kaupo Kikkas
Photo graphisme de saison : © Xavier Voirol
Graphisme pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds : Nathan Jucker

COVID-19 : levée des mesures

Conformément aux récentes décisions du Conseil fédéral et du Conseil d’Etat neuchâtelois, toutes les mesures liées au COVID-19 mises en place dans le domaine de la culture sont levées dès le 17 février 2022.

Il n’est donc plus nécessaire de posséder de certificat COVID ni de porter de masque lors de nos concerts. Nous nous réjouissons de cette bonne nouvelle et vous attendons nombreuses et nombreux à la Salle de musique !

Communiqué du Conseil fédéral du 16 février 2022

Communiqué du Conseil d’Etat neuchâtelois du 17 février 2022

Open post

Concert de l’Alban Berg Ensemble Wien le dimanche 20 février 2022 à 17h

DI. 20.02 – 17h
Salle de musique
La Chaux-de-Fonds
 
ALBAN BERG ENSEMBLE WIEN – Jeu de façades
 
To feel the way in which one half of our being pitilessly tears down the other half leads ultimately – with the morbid clairvoyance of the neuropath – to the discovery that everyone is struggling against everyone else: no understanding between people is possible, no conversation, no connection between today and yesterday:  our words lie, our feelings lie, our very consciousness lies.
 
Hugo von Hofmannsthal, On the Physiology of Modern Love
 
La seconde école viennoise s’invite à La Chaux-de-Fonds avec l’Alban Berg Ensemble Wien, septuor fondé en 2016 par des musiciens bien établis sur la scène musicale et qui ont élu domicile au Wiener Musikverein. Le CD avec le programme du concert a connu un formidable succès à sa sortie. Le public aura d’ailleurs l’occasion de l’acheter et de le faire dédicacer par les musiciens à l’issue du concert.
 
Quel bonheur de retrouver Ariane Haering et Régis Bringolf sur leurs terres !
 
La musique du Rosenkavalier a été prise comme base pour plusieurs suites, notamment celles de Richard Strauss lui-même. C’est avec curiosité que nous attendons la version de l’Alban Berg Ensemble Wien.
 
L’arrangement de Webern de la Kammersymphonie de Schönberg est une sorte de rencontre entre deux des protagonistes de la Nouvelle École de Vienne.
 
Et nous découvrirons un arrangement du le seul mouvement achevé de la Symphonie n°10 de Gustav Mahler ; la mort empêcha le compositeur de terminer les quatre autres mouvements prévus.
 
Un programme on ne peut plus viennois !

Détails du concert :
 
ALBAN BERG ENSEMBLE WIEN
SEBASTIAN GÜRTLER violon
RÉGIS BRINGOLF violon
SUBIN LEE alto
FLORIAN BERNER violoncelle
SILVIA CAREDDU flûte
ALEXANDER NEUBAUER clarinette
ARIANE HAERING piano
 

 

RICHARD STRAUSS 1864-1949
Suite « Der Rosenkavalier » op. 59, arrangée par Martyn Harry
Avec la participation de :
Nora Cismondi, hautbois et cor anglais
Marc-Antoine Bonanomi, contrebasse
 
ARNOLD SCHÖNBERG 1874-1951
Symphonie de chambre n° 1, op. 9 arrangée par Anton Webern
 
Pause
 
GUSTAV MAHLER 1860-1911
10e Symphonie arrangée par Martyn Harry

Focus sur l’Alban Berg Ensemble Wien
Le Hugo Wolf Quartett et la pianiste Ariane Haering ainsi que Silvia Careddu et Alexander Neubauer de la Philharmonie de Vienne fondent l’Alban Berg Ensemble Wien en 2016. Il doit son nom à la Fondation Alban Berg en reconnaissance de sa vision musicale novatrice conforme à l’esprit d’Alban Berg : fidélité au passé, ouverture à la nouveauté. Cent ans plus tôt, Schönberg, Berg et Webern avaient créé leur cercle viennois pour y organiser des concerts privés et réaliser leur vision personnelle du concert, de l’interprétation et de la programmation. L’Alban Berg Ensemble Wien suit leurs traces avec le même esprit, la même exigence de qualité artistique, le même choix d’instruments (quatuor à cordes, piano, flûte et clarinette) et la même ouverture d’esprit à la nouveauté. Sa mission est de porter la flamme du plus romantique de ces trois innovateurs. Outre son activité concertante internationale, l’Alban Berg En­semble WIen organise un cycle de con­certs au Brahmssaal du Wiener Musikverein et son propre festival de musique de chambre appelé BERGfrühling.


Focus sur Martyn Harry
Martyn Harry étudie avec Alexander Goehr alors qu’il était élève au King’s College de Cambridge, puis déménage en Allemagne pour étudier la composition de théâtre musical avec Mauricio Kagel sur une bourse DAAD. Martyn Harry compose beaucoup pour l’opéra et le théâtre musical, ainsi que pour des ensembles instrumentaux inhabituels. Martyn Harry a également beaucoup travaillé dans le domaine du cinéma et du multimédia. Martyn Harry a travaillé sur deux collaborations artistiques importantes : un cycle de deux heures de pièces pour piano, 48, pour le pianiste J. Powell et un ensemble de transcriptions d’œuvres de Berg, Mahler et Strauss que les sept musiciens de l’Alban Berg Ensemble Wien ont enregistré pour Deutsche Grammophon et jouent depuis régulièrement à travers l’Europe dans un programme incluant des pièces de musique de chambre composées par Martyn Harry.

Ce concert sera enregistré par notre partenaire RTS Espace 2.

Le programme détaillé du concert peut être consulté ICI.
Vous pouvez acheter vos places pour ce concet en cliquant ICI.

Ce concert se fera avec entracte. Le foyer ne sera pas ouvert conformément aux nouvelles mesures du TPR.
 
Le plan de protection de la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds est celui appliqué par le TPR. La présentation du certificat Covid est obligatoire selon les mesures en vigueur. Page dédiée au plan de protection de la SDM.

Posts navigation

1 2 3 4 5 33 34 35
Scroll to top