AMSTERDAM BAROQUE ORCHESTRA & CHOIR, TON KOOPMAN direction, JOHANNETTE ZOMER soprano, BOGNA BARTOSZ alto, JÖRG DÜRMÜLLER ténor, KLAUS MERTENS basse

AMSTERDAM BAROQUE ORCHESTRA & CHOIR, TON KOOPMAN direction, JOHANNETTE ZOMER soprano, BOGNA BARTOSZ alto, JÖRG DÜRMÜLLER ténor, KLAUS MERTENS basse
  • 20 novembre 2014 , 20 h 15
  • Pavillon des sports


WOLFGANG AMADEUS MOZART  1756-1791

Symphonie n° 20 KV 133

Messe du couronnement

Requiem en ré mineur KV 626

C’est un aristocrate, le Comte von Walsegg, habitué à commander des musiques qu’il faisait ensuite passer pour ses propres compositions, qui a demandé à Mozart d’écrire un Requiem. Le compositeur devait laisser l’œuvre inachevée: il est décédé pendant sa composition. Son élève Franz Xaver Süssmayer eut la tâche ingrate de terminer ce testament musical du maître. Depuis, la recherche d’une version aussi « authentique » que possible de ce chef-d’œuvre intemporel et universel a donné – et continue de donner – bien du travail aux musicologues et aux interprètes, et, surtout, un immense bonheur aux auditeurs de tous horizons, jusque dans les festivals folk ou rock…

Avec la Messe du Couronnement, nous entrons dans un monde musical totalement différent, empli de brillance et d’accords triomphants. Elle ne fut pas écrite pour le couronnement d’un souverain; son surnom est probablement dû au fait quelle fut jouée lors de la commémoration du couronnement d’une statue de la Vierge à l’Eglise Maria Plain à Salzbourg.

Le concert s’ouvre sur une symphonie que Mozart a écrite à l’âge de 16 ans et qui contient, déjà, un Finale à couper le souffle !

BILLETTERIE ON LINE


Scroll to top