TRIO GUARNERI (PRAGUE)

TRIO GUARNERI (PRAGUE)
  • 16 janvier 2015 , 20 h 15
  • Salle de Musique


JOSEPH HAYDN  1732-1809

Trio n° 39 « dans le style tzigane »

LUDVIG VAN BEETHOVEN  1770-1827

Trio n° 5 en ré majeur op. 70 n° 1, « Geistertrio »

ANTONIN DVORÁK  1841-1904

Trio n° 4 op. 90 « Dumky »

Parmi les quarante-cinq trios pour violon, violoncelle et piano de Haydn, le 39ème est certainement le plus apprécié, cela grâce entre autres à son Finale intitulé Rondo all’Ongarese, un des nombreux exemples de l’influence qu’eurent les musiques populaires des pays du Danube sur Haydn. Le Trio date d’environs 1795, donc du second séjour à Londres du compositeur.

Beethoven composa les deux trios de l’op. 70 en 1808, pendant qu’il terminait la Symphonie Pastorale. Le premier de cette paire de chefs-d’œuvre doit son surnom Geistertrio (Trio des esprits) au Largo assai ed espressivo, teinté d’une atmosphère « hantée ». A l’opposé, le début du premier mouvement est caractérisé par un thème plein de force, joué à l’unisson.

Parmi les musiciens du 19ème qui ont rendu possible une importante renaissance de la musique tchèque, Dvorák occupe certainement une place d’honneur. Pourtant, il ne citait pas de mélodies traditionnelles; ce sont les rythmes de danse et les harmonies caractéristiques de la musique bohémienne qui en font un compositeur national. En outre, d’autres régions slaves marquent fortement ses compositions. Ainsi, la Dumka  (pl. Dumky) est une forme d’origine ukrainienne, qui peut être lente ou rapide. Dans le Trio op. 90, six Dumky de caractères différents se suivent.


Scroll to top