ESTHER WALKER piano, JOËL MAROSI violoncelle

ESTHER WALKER piano, JOËL MAROSI violoncelle
  • 23 avril 2015 , 20 h 15
  • Salle Faller


FELIX MENDELSSOHN  1809-1847

Intégrale des œuvres pour piano et violoncelle
Sonate pour piano et violoncelle n° 1 en si bémol majeur op. 45
« Albumblatt » en si mineur (1835)
Romance sans paroles  en ré majeur op. 109
Variations concertantes  en ré majeur op. 17
Sonate pour piano et violoncelle n° 2 en ré majeur op. 58

Introduction à 19h30 par François Lilienfeld

Dernier concert de la Série Parallèles et de la Série Découverte, l’avant-dernier concert de la saison met à l’honneur le compositeur allemand Félix Mendelssohn. Fils d’une étonnante famile qui influença pendant des décennies la vie artistique, scientifique et commerciale alle­mande, Félix Mendelssohn put s’épanouir dans un environnement familial particulièrement propice à son talent. Esther Walker et Joël Marosi, premier violoncelle solo de l’Orchestre de Chambre de Lausanne, interprèteront l’intégrale de la musique pour violoncelle et piano que le compositeur dédia en partie à son frère cadet Paul, à la fois violoncelliste amateur de grande qualité et banquier !

Ce sont les sonates qui forment le noyau de la musique pour violoncelle de Mendelssohn, par leur envergure aussi bien que par leur inventivité. Les deux œuvres furent par ailleurs publiées simultanément dans un arrangement pour violon et piano effectué par le violoniste Ferdinand David, grand ami du compositeur et dédicataire du Concerto pour violon en mi mineur.

Les  deux sonates sont de caractère différent. La première, datant de 1838, est très mélodieuse, souvent dans le style des Romances sans paroles. On notera les contrastes entre mélancolie et lumière dans le mouvement lent. La seconde, terminée en 1843, est plus mouvementée, dramatique. Elle comprend quatre mouvements, avec un Allegretto scherzando en deuxième position, riche en passages pizzicato. Les deux œuvres sont marquées par le dialogue entre partenaires de même importance; en aucun cas il ne s’agit de morceaux pour violoncelle avec accompagnement de piano.

Bien que les Romances sans paroles pour piano aient été arrangées pour toutes sortes de combinaisons instrumentales, l’op. 109 est quant à lui une composition originale pour violoncelle et piano.

Programme détaillé : 2015_04_23_SDM_2014-2015_programme

Billetterie ON LINE


Scroll to top