ORCHESTRE SYMPHONIQUE SUISSE DES JEUNES, KAI BUMANN direction, DOMENICO CATALANO trombone

ORCHESTRE SYMPHONIQUE SUISSE DES JEUNES, KAI BUMANN direction, DOMENICO CATALANO trombone
  • 26 octobre 2014 , 17 h 00
  • Temple Farel


CARL MARIA VON WEBER  1786-1826

Ouverture « Der Freischütz »

DANIEL SCHNYDER (né en 1961)

SubZERO, pour trombone  et orchestre

LUDWIG VAN BEETHOVEN  1770-1827

Symphonie n° 5 en do mineur

Der Freischütz (Le Franc-tireur) fut présenté pour la première fois à Berlin en 1821. Le compositeur était au pupitre et la représentation donna lieu à un succès retentissant. Depuis lors, l’oeuvre n’a pas quitté le répertoire; elle est considérée comme le modèle de l’opéra romantique allemand. L’ouverture contient nombre de citations musicales et décrit parfaitement l’atmosphère sombre de la légende,  mais aussi l’exubérance amoureuse des personnages principaux, Agathe et Max.

Daniel Schnyder est né en 1961 en Suisse. Il vit actuellement à New York. Il a acquis une réputation mondiale tant en qualité de compositeur que de saxophoniste, aussi bien dans les domaines de la musique classique que du jazz. La majeure partie de ses œuvres pour orchestre et de musique de chambre sont enregistrées et interprétées dans le monde entier. Son concerto pour trombone et orchestre, SubZERO, est considéré comme l’une des meilleures pièces écrites pour cette formation.

La « Cinquième » est devenue LA symphonie par excellence. On est tout de suite frappé par les deux fois quatre notes incisives – le « thème du destin » –  qui marquent le début du premier mouvement. A part une grande richesse thématique, c’est une idée très chère à Beethoven, que l’on trouve dans beaucoup de ses œuvres, qui rend cette symphonie exemplaire : le combat qui mène vers le triomphe, la victoire de l’individu sur certaines forces du destin.


Scroll to top