MADRIGALI NOTTURNI, pour quatre voix en mouvement, lumières et structure architecturale résonante

MADRIGALI NOTTURNI, pour quatre voix en mouvement, lumières et structure architecturale résonante
  • 29 avril 2014 , 20 h 15
  • Temple Allemand


En collaboration avec le Centre de culture ABC

19h30 : introduction par Katharina Rosenberger et François Cattin

 

Katharina Rosenberger, direction artistique et composition

Svea Schildknecht, soprano

Agnieszka Kovalczyk, soprano

Sylvia Nopper, mezzo-soprano

Leslie Leon, mezzo-soprano

Christa Wenger, création des lumières

Ric Schachtebeck, chorégraphie

 

Oeuvres de :

Adrian Willaert  1490-1562

Cipriano de Rore  1515 / 16-1565

Katharina Rosenberger  née en 1971

 

Textes de Pétrarque et L’Arioste

 

Au cours de la Renaissance, les compositeurs ont exploré la relation espace-son. Ce fut particulièrement le cas à Venise, à la Basilique Saint-Marc, où Adrian Willaert occupa le poste de maître de chapelle durant plus de trente ans. Il y exploita les potentialités acoustiques offertes par l’architecture singulière de la basilique, en faisant alterner, dans ses compositions profanes et sacrées, différentes masses sonores chorales et instrumentales. Inspirée par les recherches des musiciens de la Renaissance et par la pratique vénitienne de la polychoralité, Katharina Rosenberger a conçu un spectacle nocturne associant musique et fragments de textes. Les spécificités architecturales et acoustiques des lieux de chacune des performances déterminent la structure du spectacle ainsi que le choix des œuvres. La partie musicale associe des madrigaux d’Adrian Willaert (1490-1562) et de son disciple Cipriano de Rore (1515-1565), maîtres du genre, à des œuvres de la compositrice suisse. Le livret emprunte des fragments de textes à deux poètes italiens majeurs : L’Arioste et Pétrarque.

La lumière, composante esthétique majeure des MADRIGALI NOTTURNI, accompagne les interprètes en mouvement : elle sculpte l’espace et affine la perception de la musique, de l’espace et du son, en créant une très belle unité.

Plus d’infos : http://musiquecdf.ch/madrigali-notturni-un-evenement-en-marche/


Scroll to top